La règlementation évolue

En raison de leur forte toxicité (pour la faune, la flore et l’être humain) et de la sensibilité du milieu aquatique, ressource vulnérable aux pollutions, nous vous rappelons qu’il est impératif de respecter cette réglementation.

Dates clés

  • A compter du 1er janvier 2017 : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts.
  • A compter de 2019 : interdiction pour les particuliers d’utiliser des pesticides dans les jardins.

Quelles solutions alternatives ?

Entretenir autrement et tolérer la végétation. Vous pourrez retrouver de nombreux conseils sur les techniques de désherbage au naturel sur le site http://www.jardineraunaturel.org

La gestion différenciée, avez-vous essayé ?

C’est une façon de gérer les espaces verts qui consiste à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature d’entretien. Dès sa conception, l’espace vert est adapté à son milieu (sol, climat, environnement urbain). Cela limite l’entretien et les traitements phytosanitaires, favorise le développement d’une diversité faunistique et floristique, et participe au cadre de vie. C’est une gestion plus proche de la nature et plus respectueuse de l’environnement qui peut très bien s’adapter aux jardins des particuliers.

Partager cette page sur :