Vie locale,  Vie municipale

Publié le jeudi 9 février 2017

situation météorologique exceptionnelle

La date de validité de l’arrêté préfectoral du 7 avril 2017 déclarant une situation d’état d’alerte – seuil de niveau 1 – est prolongé jusqu’au 30 avril 2017.

Météo France fait état d’une situation météorologique exceptionnelle entraînant un déficit de pluviovétrie de 30 à 40 % à l’automne 2016, suivi d’un déficit de 60 % entre le 1er décembre 2016 et le 26 janvier 2017.

Les pluies tombées fin janvier et celles attendues sont significatives. Cependant, le déficit accumulé ne sera pas comblé par celles-ci.

Le niveau des nappes souterraines préoccupant : (source BRGM)

Les niveaux, témoignant de l’état de remplissage des réserves souterraines, sont pour les 3/4 très inférieurs aux «normales» saisonnières.

Tous les cours d’eau sont 8 à 10 fois inférieurs à la moyenne observée sur plusieurs années.

Compte tenu des éléments portés à la connaissance du comité, le préfet du Morbihan, décide :

  • 1/ de prescrire par arrêté préfectoral des mesures de gestion de la ressource, telles que la modification des débits réservés en sortie de retenu, la gestion coordonnée des prélèvements, la mise en œuvre des dispositions en cas de sécheresse, prévues aux arrêtés d’autorisation des installations classées pour la protection de l’environnement,
  • 2/ de convoquer à nouveau le comité sécheresse le 16 février pour faire un nouveau point de situation, lequel pourra être amené à prendre des mesures de restriction des usages de l’eau, en cas de réduction du niveau de pluviométrie.

 

Partager cette page sur :